La quartier de la Boca

La Boca : quartier pauvre de Buenos Aires

Le quartier de La Boca est situé au sud-est du centre de Buenos Aires entouré de Barracas à l’ouest et Puerto Madero au nord. La plupart des habitants sont des immigrés de l’Italie. En 1882, une rébellion proclama la Boca afin d’en faire un état à part de l’Argentine avec un drapeau Génois mais le régime Argentin réagira vite et c’est le président Roca qui enlèvera lui-même le drapeau.

Le quartier de La Boca est très populaire parmi les touristes. Connu pour ses maisons colorées et ses rues animées. La Boca est le quartier pauvre de Buenos Aires. Pendant la crise économique de 2001, La Boca fut le centre de nombreuses manifestations brutales. La Boca est aussi connue pour son football. Les Boca Juniors sont mondialement connus ainsi que son stade bouillant, La Bombonera.

Situé plus précisément au bord du fleuve, La Boca est aujourd’hui habité par les classes populaires et à part les Italiens, compte aussi des Paraguayens et Boliviens. Le quartier et aussi l’un des plus pauvre de Buenos Aires et il est donc déconseillé de s’éloigner des rues touristiques après le couché du soleil. La Boca est fier de son identité culturelle et revendique même son indépendance.

Caminito, titre d’un tango est la rue principal qui comporte des maisons colorées. La Boca est aussi connue pour sa culture. Quartier très artistique vous pouvez visiter le Musée Quinquela Martin, en hommage à cet artiste qui raconte l’histoire des rues à travers ses peintures. La fondation Prao, fondée en 1996, est un lieu de référence pour l’art contemporain. Prenez le temps de vous poser sur une des terrasses afin de déguster un bon plat local ou un maté tout en parlant aux habitants. Vous pouvez visiter La Boca en vélo la journée mais si vous décidez d’y aller diner et assister à une dance de tango il est recommandé de s’y rendre en taxi.