Que faire autour de la paradisiaque Cancún

Que faire autour de la paradisiaque Cancún

Cancún à tout de l’endroit parfait sur Terre: des plages paradisiaques, des récifs de corail, un climat chaud et ensoleillé et des sites historiques à foison pour les férus d’histoire, la ville mexicaine pâtit cependant d’une réputation de « ville de fêtards », envahie par des touristes enivrés au printemps pour le « Spring Break ». Faut-il donc éviter à tout prix cet Eden ? La réponse est non ! Surtout que depuis quelques années on peut obtenir sur les comparateurs de vols son billet d’avion pour le Mexique pour pas cher. Petit tour d’aperçu des immanquables de Cancún et de ses alentours.

Playa del Carmen (une journée et une soirée)

Situé à 80 kilomètres de Cancún, cette station balnéaire est un point de chute idéal pour visiter la région. Les principaux intérêts de cette ville sont la cinquième avenue, qui concentre bars, boites de nuit, restaurants et boutiques. Vous pourrez également vous balader dans la vieille ville, typique des villes mexicaines mais le principal attrait de Playa del Carmen est que vous pourrez y emprunter ici un bateau pour vous rendre sur l’île de Cozumel, situé au large de la plage.

Cozumel (une journée)

Cozumel est la plus grande île du pays. Plages de sables blanc, eaux turquoises et récif corallien, les plongeurs trouveront ici leur paradis. Pour les amateurs d’histoire, l’île abrite plusieurs ruines à visiter malgré qu’une grande partie d’entre elles aient été détruites lors de la Seconde Guerre Mondiale pour y construire des pistes d’atterrissage.

Isla Mujeres

Isla Mujeres est le nom d’une municipalité situé au nord-est de la péninsule du Yucatan dont le principal attrait est son île, située à 13 kilomètres au large de Cancún. Autrefois lieu de culte d’Ix Chel, la déesse de la Lune et de la fécondité, le conquistador espagnol Francisco Hernández de Córdoba décida de nommer cette île « L’île de femmes » après avoir aperçu les nombreuses représentations de la déesse en cet endroit. Aujourd’hui, tout comme pour Cozumel, c’est un magnifique spot de plongée avec récif coralliens, « ruines sous-marines » et cocotiers pour le côté paradisiaque.

Chichen Itza (une journée)

Située à deux heures de route de Cancún, quarante minutes de Valladolid ou une heure et demi de Mérida, ce site archéologique, l’un des plus vastes du Yucatan et le deuxième plus visité du pays, ravira les amateurs d’histoire. Ville sacrée Maya, elle fût envahi par les Toltèques qui mêlèrent leur culture et leur architecture à celles des Mayas. Les principaux bâtiments à voir sur place sont le temple des Guerriers, El Castillo et El Caracol (l’escargot), l’observatoire astronomique circulaire.

Tulum (une journée)

Cette citée côtière était à son apogée un grand centre du commerce de la région. On venait de toute la région dans cet important port de pêche pour s’échanger métaux, bijoux et nourriture. Longue de 6 kilomètres de long, les photographes seront ravis d’immortaliser la ville fortifiée située au bord de la mer des Caraïbes et donc sublimée par une eau turquoise. Tulum est le troisième site archéologique le plus visité du Mexique.

Coba (une journée en prenant bien son temps)

Coba se dispute avec Chichen Itza la place du site le plus visité de la péninsule. Le petit plus de Coba est que le site se trouve encore en grande partie dans une forêt dense, donnant l’occasion aux visiteurs de se prendre pour Indiana Jones, les touristes en plus.

Xel-Ha (une journée)

Pour finir (ou commencer) en beauté, rendez-vous dans ce parc aquatique à ciel ouvert pour pratiquer plusieurs activité comme du snorkeling, nager avec les dauphins ou de la descente à la corde. Les tarifs pourraient par contre paraître prohibitifs pour certains (70 euros pour les adultes, 35 pour les enfants).