Les formalités de demande de visa pour les ETATS-UNIS

Voyage aux Etats-Unis : Les procédures pour le visa

Le visa est un permis de débarquer sur le territoire d’un pays étranger de manière légale et aussi un moyen de contrôler l’immigration, une sorte de vignette apposée sur le passeport, et indique la date, la durée du séjour, selon le motif du voyage on distingue plusieurs types de visas : visa à court terme pour tourisme, affaires.., visa à long terme pour études, soins médicaux.

Les différents systèmes de visa que les ETATS-UNIS a adopté au fil du temps

Les visiteurs étrangers des ETATS-UNIS ont toujours pu s’y rendre sans visa, vu le nombre important de voyageurs qui ont atterrit jusque 1998, le gouvernement Américain a crée le Waiver Program”, permettant à certains pays de bénéficier de l’exemption de visa, pour une durée de 90 jours.  le 12 Janvier 2009, pour des raisons de sécurité, le gouvernement américain a revu sa politique de visa en mettant en place le programme ESTA Visa qui exige de toute personne ayant l’intention de visiter les ETATS-UNIS ou l’avoir comme escale, de remplir le formulaire d’autorisation en ligne au moins 72 heures avant le départ.

Les conditions d’éligibilité au programme d’exemption de visa USA

    Les voyageurs doivent être ressortissants de l’un des 38 pays faisant-partie du programme d'exemption de visa qui leur permet un séjour maximum de 90 jours pour des raisons d’affaires ou tourisme.
  • Un billet allée-retour
  • remplir la demande d’autorisation en ligne (sur internet)

Les limites du système d’exemption de visa pour les États-Unis

  • Avoir une autorisation de voyage pour les États-Unis ne garantie pas un accueil sur le sol américain,

Lors du contrôle poste frontière l’agent d’immigration peut refuser l’admission du voyageur en appliquant la loi américaine, ou pour une fausse déclaration, donc, on est tenu fournir les bonnes informations sur la demande.

L’autorisation de voyage pour les États-Unis peut prendre fin à l’occasion de :

  • Fin de validité (2 ans), sans pour autant dépasser les 90 jours à chaque fois.
  • L’expiration ou changement du passeport.
  • changement du nom de voyageur, de genre, de citoyenneté, une arrestation/un délit.

Bien qu’il ne soit pas demandé d’imprimer l’autorisation de voyage, par précaution il vaut-mieux le faire.

Pour les candidats qui ont subi un refus d’autorisation, il reste la démarche normale pour obtenir un visa auprès d’une ambassade américaine dans leurs pays d’origine.