Mont Fuji : le volcan emblématique du Japon

Situé au centre du Japon, le Mont Fuji est l’une des montagnes volcaniques la plus imposante de l’archipel. Il se trouve sur la côte sud de l’île Honshu, juste à 100 kilomètres de Tokyo. Sur ses 3 776 mètres d’altitude, cette montagne avec son cône perpétuellement enneigé attire un grand nombre de visiteurs mais également la population locale. Toujours actif, le Mont Fuji fait partie de la culture, de la tradition et de la religion japonaise. Depuis des siècles jusqu’à ce jour, les artistes de l’archipel ne cessent de faire l’éloge de cette montagne sacrée, c’est pourquoi son cône volcanique souvent enneigée se trouve souvent au cœur des ouvrages littéraires, des peintures et bien d’autres œuvres artistiques.

Mont Fuji : le volcan emblématique du Japon

La fascination et l’émerveillement au rendez-vous

Craint par les Japonais, fascinant pour les visiteurs venus des quatre coins du mode, le Mont Fuji ne cesse d’émerveiller plus d’un. Imposant, cette montagne volcanique semble être apaisée, mais ses colères dévastatrices ont marqué la population. C’est pour cette raison qu’il est vénéré tel un dieu par la population locale. Afin d’apaiser cette colère, un temple Seunguen de Fujinomiya a été construit juste au pied du volcan et cela pour dire des prières demandant les faveurs du mont sacré. D’où la naissance de pratiques religieuses mélangeant le bouddhisme et le shintoïsme, tout en englobant toute la culture du pays.

La magie qu’offre le Mont Fuji ne réside pas uniquement dans sa beauté, mais aussi dans son eau sacrée. Beaucoup de gens viennent de tous le Japon afin de la boire pour ses vertus purificatrices. Cette eau apporte santé, prospérité, mais elle est aussi utilisée pour éloigner les mauvais esprits. Cette montagne demeure donc le symbole de tout un pays et de toute sa population.

Comme le Mont Fuji est un stratovolcan appartenant à la ceinture de feu du Pacifique, ses éruptions volcaniques se classent parmi les éruptions explosives. Sa dernière éruption en date est enregistrée en 1707. Dès lors, le mont s’est endormi, présentant une image de lui beaucoup plus serein propice aux ascensions et aux pèlerinages en tout genre. Le mont enregistre différents climats le long de sa pente du fait de sa hauteur.

Au pied de la montagne, vous trouverez une végétation luxuriante grâce à son climat tempéré. Cependant, lorsque vous l’escaladez, vous découvrirez des pentes recouvertes de forêts. En allant un peu plus haut, vous serez confronté à un climat montagnard venteux et très froid, ne laissant aucune chance à la végétation. Ce qui fait que la crête du volcan recouverte de neige durant l’hiver conserve son manteau blanc jusqu’en mai, offrant un spectacle époustouflant aux yeux de tous.

Mont Fuji et cerisiers en fleurs

Un lieu de pèlerinage et de découverte

Classé parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO, le Mont Fuji est un lieu de visite et de pèlerinage pour les Japonais. Selon la légende, un Japonais doit gravir ce mont au moins une fois dans sa vie. En escaladant cette montagne volcanique, vous pourrez découvrir un panorama époustouflant et enchanteur. Comme il s’élève au dessus des villages, avec une vue imprenable sur la mer et les lacs qui la bordent, cet endroit est parfait pour avoir une vue inoubliable sur les environs.

Son sommet même pauvre en oxygène est un lieu de ralliement de beaucoup de gens venus des quatre coins du monde. Il ne se désemplisse pas, de même que ses pentes, son pied, ses sanctuaires et ses auberges au charme typique. Vous aurez le plaisir de découvrir les sources d’eau thermales, la chute d’eau émanant du mont, sa pinède ainsi que ses arbres encastrées dans la lave, telle une image sortie tout droit d’une science fiction.

Situé à 100 kilomètres de Tokyo, ce mont doit figurer parmi la liste des choses à faire lors d’un voyage au Japon. Vous n’aurez aucun mal à vous ressourcer dans cet univers loin des tumultes et des tapages des grandes villes. Alors, pour les personnes en quête de dépaysement, de nouvelles aventures et de nouveaux horizons en une journée, le Mont Fuji leur ouvre les bras pour une expérience unique. Veuillez tout simplement vous renseigner sur les précautions à prendre lorsque vous souhaitez escalader cette montagne.

Lever de soleil sur le Mont Fuji

Comment se rendre au Mont Fuji ?

Destination très privilégiée aussi bien des touristes que des riverains, le Mont Fuji attire les visiteurs venus des quatre coins du monde. Avec son cône volcanique souvent enneigé et sa pente douce favorable à l’ascension, ce monument emblématique offre une vue imprenable sur l’ensemble du territoire. En effet, le Mont Fuji est visible depuis Tokyo et les autres provinces environnantes à condition que le temps soit clair et que vous vous mettez en hauteur. Cependant, si vous souhaitez visiter cette montagne sacrée, voici quelques itinéraires que vous devriez savoir.

Se rendre au Mont Fuji depuis Tokyo

Situé à 100 kilomètres de Tokyo, le Mont Fuji est devenu incontournable lors d’un séjour à Tokyo. Comme il est beaucoup plus facile de se rendre au Mont Fuji en partant de Tokyo, vous avez le choix entre le bus, qui est beaucoup moins cher et le train qui n’est pas pour autant plus rapide. En prenant le bus vous arriverez tout droit à la gare de Kawaguchiko, où vous vous trouverez au pied même du volcan. Le trajet ne dure que 2 heures en moyenne, toutefois, il faut prendre en compte les bouchons. Une fois arrivée au pied du volcan, vous avez le choix entre l’escalade à pied ou le trajet en bus jusqu’à la cinquième station avant de continuer à pied l’ascension jusqu’au sommet.

Se rendre au Mont Fuji depuis Kyoto

Pour rejoindre le Mont Fuji au départ de Kyoto, le trajet le plus simple si vous allez pendre le bus serait de prendre le bus jusqu’à Mishima en partant de Kyoto. Une fois arrivée à la gare de Mishima, vous n’aurez qu’à prendre le Fujikyu bus qui vous conduira jusqu’à la gare de Kawaguchiko. Il faut compter que le trajet durera entre 3 et 4 heures. En optant pour ces deux trajets, vous éviterez de changer de bus de manière intermittente. Il existe d’autres manières pour se rendre au Mont Fuji de Kyoto, mais cette dernière reste la plus simple si vous n’avez pas commandé votre JR Pass pour profiter de votre séjour.

Se rendre au Mont Fuji avec le JR Pass

Avec le JR Pass, vous pourrez vous rendre à travers le Japon en bus, en train ou en ferry partout à travers les lieux desservis par Japan Railways. Donc, si vous souhaitez vous rendre au Mont Fuji depuis Tokyo ou de Kyoto, vous pourrez vous servir de ce pass pour les différents déplacements que vous allez effectuer, et cela à des prix abordables.

Une fois arrivée de la gare de Tokyo, vous devriez prendre la ligne JR Chuo jusqu’à Mitaka pour un transfert à Kaiji ltd par la suite pour arriver à Kawaguchiko. A noter que le transfert en partance de Kyoto prend beaucoup plus de temps que prévu puisque vous devriez vous rendre à Otsuki via Tokyo ou Yokohama avant d’arriver au pied du volcan. Cette étape est indispensable pour les visiteurs venant du Sud de l’archipel et qui souhaite profiter de la beauté de ce volcan aux multiples facettes.

Train Shinkansen passant devant le Mont Fuji

Que faire au Mont Fuji

Le Mont Fuji est célèbre pour l’escalade qu’elle offre aux visiteurs. Jugée facile, l’ascension jusqu’au sommet de ce volcan peut être éprouvante à cause de la distance qui sépare le point de départ et le point d’arrivée. En effet, pour gravir ce mont, il faut entre trois à huit heures, si pour la descente, cela peut se faire entre deux à cinq heures.

Comme c’est un lieu de pèlerinage avec une grande symbolique pour les japonais, il n’est pas rare que les sentiers soient bondés durant la saison d’ouverture des refuges et des différents attraits touristiques. Alors, si vous souhaitez mettre vos pieds sur ce mont sacré, la période propice pour la randonnée pédestre se situe entre le 1er juillet et le 27 août. Vous trouverez facilement des stations pour vous ravitailler en oxygène, pour manger ou pour boire une boisson chaude.

Escalader le Mont Fuji pour une découverte unique

Sachez tout d'abord que grimper au sommet n'est pas possible en toute saison. Pour savoir quand grimper le Mont Fuji il faut tout d'abord se reporter aux périodes officielles d'ouverture mais aussi à la météo locale. Par temps de grande pluie ou de typhon, l'accès est fermé.

Le point de départ pour escalader le Mont Fuji est certainement Kawaguchiko, le terminus du bus que vous avez pris pour vous conduire jusqu’au pied de la montagne. Mais pour commencer l’ascension il est préférable d’attendre le bus qui vous emmènera jusqu’à la cinquième station, le dernier chemin accessible en voiture. A noter que cette voie reste la plus traditionnelle pour atteindre le sommet du volcan et que la durée du trajet pour la montée peut atteindre jusqu’à 7 heures.

Une fois que vous vous êtes descendu à cet arrêt, vous pourrez commencer l’escalade de la pente du volcan jusqu’à vous rendre sur son sommet. Le long du chemin, vous trouverez différentes attractions pour les achats des cadeaux souvenirs, boire une boisson chaude ou pour une petit fringale en fonction de vos envies. Vous aurez à votre disposition jusqu’à 20 refuges tout au long de cette voie, cependant, il est recommandé de vérifier le temps qu’il fait pour pouvoir escalader le volcan en toute sécurité. Il est aussi important d’effectuer votre escalade lors de l’ouverture de ces refuges pour pouvoir profiter de leur authenticité.

Faire une randonnée pour monter en haut du Mont Fuji

Visiter la région des 5 lacs qui aux alentours du Mont Fuji

Si vous hésitez encore à faire l’escalade du mont qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, n’hésitez pas à profiter de la beauté qu’offre le pied du volcan. Parmi les plus incontournables, il faut noter certainement la région des 5 lacs, l’endroit parfait pour découvrir d’autres facettes du volcan. Lors de votre séjour, ne ratez pas la découverte du lac Kawaguchi et son musée d’art renfermant les œuvres d’Itchiku Kubota. Vous aurez le plaisir de voir la fabrication des kimonos contemporains, les bijoux anciens en pâte de verre ou même la beauté du jardin de ce musée.

En poursuivant votre visite, vous pourrez également arriver jusqu’au lac Sai et son côté paisible, au lac Shoji et ses hôtels aux charmes mythiques ainsi que le lac Motosu riche en faune et flore unique. Vous pourrez apprécier les cascades et les grottes présentant des paysages pittoresques vous permettant d’agrémenter votre découverte. Au cours de votre découverte, vous pourrez parcourir les hautes plaines d’Asagiri et sa prairie, agréable à voir pendant l’été. Ce lieu est idéal pour vous adonner à différentes activités ludiques que sportives.

Ces quelques activités vous permettront de profiter de votre excursion au Mont Fuji. N’hésitez pas à vous renseigner sur les règles à suivre pour pouvoir escalader en toute sécurité cette montagne volcanique. Cela est important étant donné qu’une fois arrivé au sommet du volcan, la température reste glaciale et le climat est très venteux, contrairement à ce qui se trouve au pied de la montagne.

Promenade à vélo autour des 5 lacs

Originaire étymologique du Mont Fuji

Etant donnée la difficulté de la traduction de la langue japonaise et les fautes de prononciation courantes, il est à noter que le Mont Fuji se prononce Fujisan en japonais et cela a pour signification richesse, abondance ou sans égal. Il est à noter que l’origine du nom Fujisan demeure incertaine, mais cela n’empêche pas les artistes Japonais de l’évoquer dans chacun de leurs œuvres. Ainsi, Hokusai a immortalisé le Mont Fuji sans une série d'estampes devenues célèbres.

Durant la période Edo, une autre signification beaucoup plus populaire a été avancée par Hirata Atsutane. Selon cet enseignant, Fujisan désignerait « une montagne s'élevant avec la forme de l'épi d'un plant de riz ». Mais quelle que soit l’explication apportée, cette montagne volcanique est crainte et vénérée des Japonais, et cela depuis plusieurs siècles jusqu’à ce jour.

Pourquoi le Mont Fuji est célèbre ?

Le Mont Fuji, c'est avant tout un lieu de culte et de pèlerinage. Le volcan est un lieu sacré depuis le 7ème siècle. Si pour les touristes escalader les dix stations qui composent ce mont constitue un émerveillement hors du commun, pour les Japonais le Mont Fuji aspire à la crainte, à la vénération et aux cultes. Le représentatif de cette montagne volcanique se trouve non seulement dans la religion mais aussi dans la culture du pays. Un grand nombre d’œuvres artistiques reflètent également l’importance de ce volcan dans le quotidien des Japonais.

Mont Fuji, un symbole religieux

Outre son caractère religieux et ses significations à connotation spirituelle, le Mont Fuji est l’endroit où se rallie les deux plus importantes religions du pays, à savoir le bouddhisme et le shintoïsme. Cela a donné naissance à des pratiques religieuses bien propre au mélange de ces deux religions. C’est aussi un endroit pour vénérer les dieux, et si des cultes se tiennent au pied du mont sacré c’est certainement pour apaiser leur colère.

Plusieurs sanctuaires ont été régis au pied mais aussi sur la pente du Mont Fuji, cela permet à chaque religion d’y vénérer leur dieu durant les moments de pèlerinages. Et afin de délimiter les lieux sacrés, des toriis longent les parcours montrant les endroits accessibles aux personnes qui y effectuent leur ascension.

Avant l’an 1832, l’accès à la partie supérieure du Mont Fuji a été interdit aux femmes. Elles peuvent rendre hommage à la montagne dans une chapelle construite spécialement pour cet effet, à savoir le Nyonin-do. Cet autel est toujours visible lors de l’escalade de la montagne, de même que les offrandes consacrées aux dieux Shintos et des statues de Bouddhas jalonnant les parcours jusqu’au sommet du volcan où la spiritualité règne en maître.

Mont Fuji, la muse des artistes

Même si le Mont Fuji est reconnu pour être un symbole religieux des plus importants du Japon, vous pouvez aussi le découvrir dans différents ouvrages artistiques. Ce mont avec son cône volcanique a toujours servi de muse à des poètes Japonais dans leurs ouvrages littéraires. D’autres artistes peintres l’ont immortalisé dans des représentations picturales qu’ils ont réalisées à travers les siècles.

Cet attachement tout particulier réside dans la beauté du panorama qu’il offre. Allant de la mer, des villages qui se trouvent à son pied, mais aussi de ses cinq lacs qui contribuent à le rendre encore plus splendide selon les saisons, le Mont Fuji demeure une source d’inspiration unique en son genre.

C’est aussi un endroit pour découvrir les sculptures laissées par les différentes éruptions volcaniques qui a marqué l’histoire de ce volcan. Moulages d’arbres dans la lave et sources d’eau thermale sacrées ont permis aux artistes Nippons de s’inspirer de la mystère de ce mont volcanique toujours en activité.

Ce cône volcanique arborant la plupart du temps son manteau de neige blanche fait partie intégrante de la culture du Japon, et il demeure un symbole du pays à travers les siècles qui se sont succédé. Les Japonais le chérissent, et comme il est parfaitement imprégné dans leur culture, chacun d’entre eux doit escalader ce mont une fois dans sa vie.

Que Symbolise le Mont Fuji ?

Le célèbre volcan occupe une place importante dans la culture nipponne. Du haut de ses 3776 mètres, il demeure le point culminant du Japon et constitue un patrimoine national des plus appréciés. Arborant fièrement son statut de montagne sacrée, le Mont Fuji constitue un lieu de pèlerinage mais aussi un lieu d’ascension pour ne plus faire qu’un avec la spiritualité du pays. Son cône volcanique et sa pente douce demeure un endroit où le sacré et la découverte se rencontre.

Le Mont Fuji occupe une place importante dans le quotidien des Japonais, que ce soit dans le milieu spirituel que dans le milieu culturel. Beaucoup de gens s’y rendent afin de se purifier et d’obtenir des bénédictions à travers les croyances et la pureté de l’eau qui y découle, mais la place que le mont occupe est beaucoup plus ancrée dans le quotidien de toute la population.

La passion du voyage avant tout
Ce site n'est pas vraiment un blog, ce n'est pas un carnet de voyage non plus. C'est un recueil de mes expériences personnelles à travers le monde. J'ai toujours eu le goût du voyage, cette envie d'aller découvrir des endroits inconnus.
— Alexia
Pour inspirer votre prochain voyage
Dormir dans un ryokan au Mont Fuji

Dormir dans un ryokan au Mont Fuji

Vous rêvez de dormir dans un ryokan, ces humbles auberges à la japonaise où la modernité et le traditionnel se confondent sans se heurter ? Pourquoi ne pas l’essayer lors de votre visite du Mont Fuji.

Le Mont Fuji, par Hokusai

Le Mont Fuji, par Hokusai

Ayant inspiré plusieurs artistes peintres depuis les siècles qui se succèdent, le Mont Fuji ne cesse de surprendre par sa beauté.

Le Mont Fuji et la région des 5 lacs

Le Mont Fuji et la région des 5 lacs

Située juste au pied du Mont Fuji, la région des 5 lacs ou le Fuji Goko est l’endroit parfait pour vous offrir une autre vue de la montagne sacrée et ses environs.

Quand et où voir le Mont Fuji ?

Quand et où voir le Mont Fuji ?

Apprécier l’immensité du Mont Fuji de loin est aussi une expérience très tentante, surtout pour les personnes qui rêvent de découvrir ce cône volcanique sans pour autant l’escalader.

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce dernier, je considère que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok